Veggie/vegan lifestyle : my choice’

Mon chemin vers le végétarisme/végétalisme

Hello les loulous,

Depuis quelques temps, j’ai à cœur de mener une vie beaucoup plus « healthy » et de trouver un équilibre entre le travail, le sport et la nourriture saine. Entendons-nous bien, ce n’est pas chose facile, loin de là. Changer ses habitudes prend du temps, et il est assez tentant de retomber dans ses torts à la première occasion. Quand vous êtes seul(e) à entamer cette démarche, c’est d’autant plus compliqué de la faire accepter à son entourage et de manger différemment… J’essaye donc de prendre mon temps, d’y aller étape par étape et c’est tout naturellement que le végétarisme/végétalisme m’est apparu comme étant un mode de vie approprié à mon « nouveau moi ».

C’est au moment où je me suis mise au sport que la question de mon régime alimentaire s’est posée. Nous en avions parlé ensemble dans > cet article <, pour perdre du poids et se muscler efficacement, il est important de pratiquer une activité physique régulière, mais aussi, et surtout, d’adapter son alimentation. Sachez que pour certains nutritionnistes et sportifs, c’est d’abord ce qui se trouve dans votre assiette, et non pas le sport, qui joue un rôle significatif sur les résultats que vous obtiendrez sur votre corps… Une bonne raison pour faire un peu plus attention à ce que vous mangez non ?

Là encore, je tiens à vous préciser d’ores et déjà que lorsque je dis « faire attention », ce n’est pas synonyme de « ne pas se faire plaisir » et c’est cette idée préconçue qui m’a longtemps freiné dans ma démarche de changer d’alimentation. C’est en discutant avec les gens autour de moi et en suivant certaines filles sur Instagram que je me suis rendue compte qu’une autre alimentation était possible sans pour autant avoir la sensation de se priver… Je vous renvoie notamment vers le compte Instagram de Nina, ‘Call Me Voyou’, ainsi que sur son blog qui regorgent tous deux de recettes les plus gourmandes les unes que les autres ! Sur la même lignée, il vous faut découvrir d’urgence Mathilde, du compte MathildeRunning, qui elle aussi vous partage sa routine sport et ses bonnes idées recettes sur son joli blog.


Végétarisme/végétalisme : de quoi s’agit-il ?

Pour les profanes, le végétarisme consiste à bannir de son alimentation la viande, le poisson, la volaille et les fruits de mer. Le végétalisme quant à lui consiste à bannir la viande, le poisson, la volaille et les fruits de mer mais également tout ce qui vient des animaux, à savoir les produits laitiers et les œufs.
Ces régimes alimentaires ont tous deux pour objectifs de s’assurer une meilleure santé, de respecter autant les animaux que l’environnement et de se diriger vers une consommation plus responsable. Je vous passe ici les débats sur l’élevage intensif, l’utilisation de médicaments et substances controversées pour nourrir les bêtes, la quantité astronomique d’eau qu’il faut utiliser pour cela, la pollution que cela engendre et les souffrances que les animaux subissent dans les abattoirs…
Dans mon cas, je me dirige vers un mélange entre végétarisme et végétalisme. Je pourrais qualifier mon régime alimentaire de « semi végétarien / semi végétalien » puisque, d’une part, je ne consomme plus aucune viande mais toujours du poisson (je suis donc semi-végétarienne) et que, d’autre part, j’ai banni le lait et les yaourts de mon alimentation mais je continue à consommer du fromage et des œufs (semi-végétalienne).
Tout comme moi, adaptez cela à votre « profil » pour que ce régime alimentaire vous corresponde. Passez à une telle hygiène de vie demande beaucoup de modifications dans vos habitudes, et si vous n’êtes pas prêt(e) à renoncer à tout, commencez doucement par essayer d’autres aliments, à limiter la viande par exemple et à consommer plus de légumineuses et de légumes. Partagez cette expérience avec quelqu’un de votre famille, votre moitié ou vos meilleurs amis ! Se sentir soutenu(e) est une source de motivation 🙂


Mais… et les protéines ?

Pas de panique, ce n’est pas parce que vous arrêtez de consommer de la viande que vous renoncerez aux protéines. Il faut tout simplement apprendre à remplacer la viande par des aliments riches en protéines pour pallier aux éventuelles carences. Pour les végétariens classiques, c’est dans le lait, les produits laitiers, les œufs, le tofu, les noix et autres graines, les légumineuses (lentilles, pois, fèves, haricots, pois chiches) ainsi que les produits céréaliers tels que l’avoine, qu’il faudra se tourner. Quant aux végétaliens, il faudra uniquement compter sur le tofu, les graines, les légumineuses et les produits céréaliers pour trouver l’apport nécessaire en protéines.


Les bienfaits du végétarisme/végétalisme

De tels régimes alimentaires permettent, et c’est allégué, de réduire les maladies cardiovasculaires, le risque de cancer, d’hypertension et d’ostéoporose, de prévenir l’obésité, et d’éliminer presque totalement les risques de contracter des infections liées aux bactéries et virus présents dans la viande. En clair, c’est une jolie façon de prendre soin de soi !

Je vous ai dégoté, sur le site de PasseportSanté un petit tableau avec un exemple de menu type d’un végétarien et d’un végétalien. Je trouve que ça vous donne un bon indicateur sur la consistante des repas !

Menu type

Régime végétarien Régime végétalien
Repas
du
matin
Kiwi et clémentine
Céréales multigrains rôties aux graines de lin
Beurre d’arachide naturel
Lait 1%
Kiwi et clémentine
Céréales multigrains rôties aux graines de lin
Beurre d’arachide naturel
Lait de soja
Repas
du
midi
Salade de légumes variés
Vinaigrette à base d’huile d’olive et de vinaigre balsamique
Soupe aux lentilles
Fromage gruyère
Craquelins de seigle
Yogourt et noix du Brésil
Salade de légumes variés
Vinaigrette à base d’huile d’olive et de levure alimentaire Red Star (type de levure enrichie en vitamines B12)
Soupe aux lentilles
Craquelins de seigle
Caroube et pomme
Repas
du
soir
Jus de tomate
Omelette aux légumes cuite dans l’huile d’olive
Muffins à l’avoine
Jus de tomate
Tofu et légumes sautés dans l’huile d’olive
Quinoa cuit
Amandes et abricots

Je conçois que pour quelqu’un d’un peu difficile, peu fan des fruits et légumes et adepte du steak/pâtes, ce menu ne soit pas très ragoûtant. Mais il ne s’agit là que d’un exemple, je vous ai mis plus bas quelques liens vers des blogs et autres sites de recettes qui vont vous faire saliver !


Attention aux carences !

Là encore, je vous renvoie vers le site de PasseportSanté. Lorsque l’on bannit de son alimentation certains aliments, il faut absolument retrouver les mêmes apports ailleurs et veiller à ne manquer de rien…
> Pour la vitamine B12 : utiliser de la levure enrichie de B12 (RedStar, Lyfe) et consommer les boissons de soja enrichies, les boissons de riz enrichies, les simili-viandes (les œufs, le lait et les produits laitiers pour les végétariens).
> Pour le fer : consommer des haricots de soja, des haricots blancs et rouges, des lentilles, des pois chiches, du tofu et des graines de citrouille.
> Pour le zinc : consommer du germe de blé, des graines de sésame, des champignons shiitakes et des légumineuses.
> Pour la vitamine D : consommer des boissons de soja enrichies.
> Pour le calcium : consommer des boissons de soja enrichies, des boissons de riz enrichies, des jus d’orange enrichis, du tofu avec calcium, des feuilles de navet, du chou de Chine, des feuilles de moutarde, du chou vert frisé, des haricots blancs, des brocolis, des amandes.
> Pour les acides gras Oméga 3 à longue chaîne (AEP/ADH) : consommer des œufs et des micro-algues marines.
> Contre l’excès d’acides gras Oméga 6 : lorsque l’on consomme beaucoup de noix, graines et huiles, il faut diminuer les huiles enrichies en Oméga 6 (tournesol, soya, carthame, germe de blé, maïs, pépin de raison) et privilégier des sources d’Oméga 3 (grains et huiles de lin, huile de canola, graines et huile de chanvre, graines de chia, micro-algues marines.


Tout cela peut paraître fastidieux, mais il est assez logique, lorsque vous supprimez un aliment de votre alimentation, de le substituer par un autre ! Exemple : vous arrêtez de boire du lait de vache (comme je l’ai fait), vous le remplacez par du lait de soja ou du lait d’amandes ; vous arrêtez la viande, mangez des œufs pour les veggie, mangez du tofu pour les vegan et n’hésitez pas à combiner plusieurs céréales, ou plusieurs légumineuses dans une même assiette ! Ce sont là encore des habitudes à prendre. Rapprochez-vous de personnes ayant sauté le pas elles-aussi pour obtenir des conseils sur votre alimentation et échanger sur la question ! Internet est votre meilleur ami pour cela, et je pense notamment à Instagram ! Si cela ne suffit pas à répondre à vos interrogations et à vous rassurez (ce qui m’étonnerait quand même beaucoup), prenez rendez-vous avec un nutritionniste, si vous en avez les moyens, histoire de faire un point sur le régime alimentaire qui vous conviendrait le mieux ! 😉

Quelques comptes à suivre qui mêlent très bien alimentation et sport :
Sissy Mua,
TiboInShape,
Marine Leleu,
EmmaFitnessGoal,
Jen Selter,
Mathilde Running,
CallMeVoyou,
BagsAndBunnies,
Anjuli Mack

Les sites de recettes végétariennes et végétaliennes que j’aime consulter  :
http://vegemiam.fr
http://recettes-vegetariennes.over-blog.com/
http://www.recettes-vegetariennes.org
http://123veggie.fr/cuisiner/recettes/
http://www.slowlyveggie.fr/
http://patateetcornichon.fr/


N’hésitez pas à partager ici avec moi votre régime alimentaire mes chats, ça m’intéresse beaucoup d’en savoir un peu plus sur vous et d’échanger sur ce sujet ! Partagez avec moi vos bonnes adresses pour aller faire vos courses et pourquoi pas les sites sur lesquels vous commandez ce type de nourriture !

Prenez soin de vous,

Xoxo,

Maylie, Iusedtobeatomboy

3 thoughts on “Veggie/vegan lifestyle : my choice’

    1. Oh merci infiniment ! C’est la première fois que je parle à quelqu’un qui est semi végétalien et semi végétarien comme moi ! ça fait longtemps toi ? Tu n’as pas trop de mal à t’y faire ? Pour l’instant, ça se passe bien de mon côté alors pourvu que ça dure !
      Merci pour ton commentaire ! 🙂

      1. Pour moi ça se passe bien aussi 🙂 Je suis semi veggie et vegan depuis un an et demi et tout se passe à merveille! D’ailleurs je n’ai plus de carences depuis que je ne mange plus de viande haha! Je pense que le plus difficile pour moi c’est les réflexions des gens qui ne comprennent pas et qui se moquent parce que, pour eux, forcément je suis mince parce que j’ai des troubles alimentaires (je suis en sous poids depuis ma naissance pourtant ils n’ont jamais rien dit bizarre…) Sinon je pense surtout me diriger vers une alimentation sans poisson maintenant mais je laissais le temps à mon corps de s’adapter 🙂 Par contre mes cosmétiques sont entièrement vegan et cruelty free! En tout cas je t’encourage dans ton choix et si tu as besoin de conseils n’hésite pas! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *