No Pain, No Gain’

Ma routine fitness

Aujourd’hui, on va parler sport les loulous ! Pour être tout à fait honnête, écrire un article sur le sujet il y a un an de ça ne me serait jamais venu à l’esprit tout simplement parce que je ne faisais plus de sport du tout. Je n’en avais ni la motivation, ni l’envie et surtout, je n’en ressentais pas le besoin. En réalité, c’est un petit peu par hasard que je me suis mise à en faire de façon quasi quotidienne. Alors oui, vous allez me dire qu’entre ne pas pratiquer d’activités sportives du tout et en faire presque tous les jours, il y a un monde, et pourtant…


Un déclic ?

On ne va pas se mentir, lorsque l’on ne fait plus de sport du tout pendant longtemps, on finit forcément par se sentir mollasse, et puis j’avais vraiment une hygiène de vie déplorable à base de Mcdo, Quick et Burger King. Ajoutez à cela la vie étudiante lilloise et je vous assure que le cocktail est détonnant (#shame). Bref, au bout de quelques mois de fast-food et autres cochonneries, l’idée de me remettre au sport s’est peu à peu imposée à moi.
Je dirai que le déclic s’est fait en plusieurs étapes : mon chéri s’est remis à la boxe, mon frère s’est jeté corps et âme dans la musculation de façon intensive, et quelques nanas de mon entourage très inspirantes m’ont fait part, notamment sur Instagram, de tous les bienfaits que le sport leur avait apporté, ce qui m’a vraiment boosté !
C’est à cet instant-là que je me suis lancée dans le sport et plus particulièrement dans la pratique du fitness. Mon but premier était de retrouver la tonicité que j’avais auparavant et pourquoi pas, avoir un petit peu plus confiance en moi…


Qu’est-ce que le fitness ?

Bon, on se rappelle tous évidemment des cours d’aérobic de Véronique et Davina dans les années 80, et bien le fitness c’est un peu la suite de tout ça ! Les maillots de bain, bandeaux et guêtres en moins héhé. Le but est de faire travailler absolument tout le corps, y compris le cardio, avec des petits exercices ciblés, et tout cela en musique pour se motiver : abdos, taille, fessiers, cuisses, mollets, bras, épaules, dos… Tout y passe.
Il est bien sûr possible de suivre des cours dans une salle, avec un prof et d’autres personnes, ce qui est plutôt chouette lorsqu’on a besoin de cet effet de groupe pour se dépasser, ou alors, tout comme moi, vous pouvez faire ça chez vous, sans pression, avec votre survêtement, vos baskets, votre tapis et vos petits poids ! Choisissez ce qui vous convient le mieux, le principal est d’être à l’aise et de se donner à fond !


Les premiers pas…

La grande question était alors : quel programme choisir pour commencer ? Sur internet, vous trouvez des dizaines et dizaines de programmes, plus ou moins poussés, et adaptés à votre niveau. Bon, j’ai (et j’aurais toujours) un petit handicap à cause de mes problèmes cardiaques, il était donc primordial pour moi de choisir un programme assez doux, sans trop d’exercices de cardio. Mon choix s’est vite orienté sur le Top Body Challenge 1 même si, comme je m’y attendais, certains exercices ont été un petit peu difficiles à suivre. Qu’importe, on s’adapte ! J’ai remplacé les exercices qui ne me convenaient pas par d’autres (de même catégorie évidemment) et j’ai réussi à finir le programme en 12 semaines sans problème ! #easy#bonptetpasnonplus


Le bilan…

Alors la première question que vous allez sans doute vouloir me poser c’est : T’as perdu du poids ? Mais la seule réponse que je puisse vous donner c’est que je n’en sais absolument rien ! Aussi fou que ça puisse paraître, je ne me pèse pas, ou du moins, je ne me pèse plus depuis longtemps. Je trouve ça superflu, un chiffre est un chiffre, et il peut varier tellement vite que si l’on y prête un petit peu trop attention, on se rend malade et on ça vire à l’obsession. La seule chose que je vous dirai ici c’est que lorsque vous faites du sport, que vous vous musclez régulièrement, vous perdez de la graisse et vous gagnez en muscle, et sachez que la graisse pèse moins lourd que les muscles (hé ouiii) de sorte que vous pouvez pesez plus lourd qu’avant tout en étant beaucoup plus svelte et fin(e) ! So, don’t worry, ne vous préoccupez pas de ça, et soyez plus attentifs ou attentives à l’impact de votre activité sportive sur votre état d’esprit et votre corps !
En revanche, ce que je peux vous dire, c’est que les résultats après 12 semaines sont bel et bien visibles, et ça, c’est on ne peut plus valorisant ! Je ne vous parlerai pas ici de l’hygiène alimentaire à adopter, je vous en ferai un article très prochainement, mais vous vous doutez bien qu’il n’y a pas de résultats sans efforts et l’alimentation reste la base ! Un petit plaisir dans la semaine est nécessairement le bienvenu mais n’en abusez pas 😉 #healhyoblige
Est-ce que l’on souffre, physiquement et mentalement ? Bah oui, surtout au début ! Selon moi, il est difficile de s’y mettre mais il est encore plus ardu de ne pas abandonner. Alors n’abandonnez pas, après chaque séance on se sent tellement mieux, et on est tellement fier/fière de soi… C’est un véritable moteur ! Vous verrez !
Aujourd’hui, j’en suis au Top Body Challenge 2, que j’ai recommencé après avoir dû l’arrêter suite à une petite blessure au pied (rien de grave heureusement) ! La période hivernale n’est pas des plus motivante, mais il faut savoir se faire violence, surtout après les fêtes…


Quelques conseils

Avoir envie de faire du sport  : ça peut vous sembler un peu bête, mais si vous vous forcez, vous ne serez ni régulier(s) ni investi(s) donc vous serez bien moins efficace(s)… Prenez-y du plaisir !

S’organiser : « oui mais je travaille », « je finis tard », « il fait froid », « je suis fatigué(e) » et j’en passe, sont des excuses à prohiber. Je vous assure que j’arrive à faire minimum trois séances par semaine alors que je cumule deux jobs ! Arrangez-vous pour faire votre séance au moment de la journée qui vous convient le mieux. Certains sont plutôt du matin, moi je suis plutôt du soir, donc ma séance c’est un petit peu après le travail. Je me pose une petite heure et ensuite j’enfile ma tenue et c’est parti !

Savoir être patient : non, il n’y a aucune méthode miracle pour avoir un corps de rêve malheureusement, il faut bosser dur et surtout, bosser sur le long terme. Soyez assidus, travaillez en profondeur et si vous faites ça régulièrement, vous serez récompensé(s) ! A raison de trois séances d’1h30 par semaine, les résultats seront visibles assez rapidement et même si ce n’est pas le cas, vous vous sentirez ultra tonique(s), et c’est déjà pas mal !

Apprenez à mieux manger : sachez que le sport à lui seul ne suffit pas, il faut manger correctement, limiter les aliments trop gras, trop sucrés, trop salés. Je vous en ferai un petit topo dans un article centré sur la question de l’alimentation mais les principes de base sont les suivants : boire beaucoup d’eau, dormir 7/8h par nuit, ne pas grignoter, privilégier la viande blanche, les œufs, les graines et céréales, n’oubliez pas les fruits et légumes. Pour ce qui est de se faire plaisir, c’est évidemment recommandé mais essayez de vous limiter à un repas type Domac par semaine (certains vous diront même toutes les deux semaines, mais faut pas déconner non plus :p).

Être bienveillant envers soi-même : ne soyez pas trop dur(s) avec vous, ne vous fixez pas d’objectifs tels que « -2 cm de tour de taille dans X jours » ou « -5 kg dans un mois », d’abord parce que vous n’êtes pas une machine et ensuite et surtout parce que chaque métabolisme, chaque corps est différent et réagira différemment à votre nouveau mode de vie.


Le mot de la fin ?

COURAGE ! Il y aura des baisses de régime, des jours sans, il y aura également des courbatures, de la sueur, de l’impatience mais vous y gagnerez tellement que tout cela vous semblera bien futile après coup. Ne baissez pas les bras ! Et bien entendu, faites ça pour vous uniquement, pour votre bien-être et votre confiance en vous 😉


N’hésitez pas si vous avez des questions les cocos, ce sera un plaisir d’y répondre et d’échanger sur le sujet !
Xoxo,

Sportivement,

Maylie, Iusedtobeatomboy.

9 thoughts on “No Pain, No Gain’

  1. Bravo pour cet article ! Je me suis remise au sport après ma grossesse et c’est pas facile de se motiver ! Je me suis fixée comme objectif de retrouver mon poids d’avant grossesse mais tant que je suis lancée si j’arrive à perdre un peu plus ….

    1. Merci Céline ! Je comprends oui, pas facile de se motiver c’est clair, je crois qu’il faut vraiment se faire violence les premiers temps mais une fois lancée, la machine ne s’arrête plus 😉 ! Courage à toi !!

  2. Super article ma belle, très intéressant. Pour ma part, je suis devenu sportive à l’âge de 20 ans (comme quoi, tout arrive). Depuis, j’ai pris le temps de tester différents sports histoire de trouver celui qui allait me convenir. Pour moi aussi il s’agit du fitness !

    Bonne continuation dans ton périple de sportive ! Pleins de bisous –

    Manon
    http://www.chouquettes-mascara.com

    1. Merci jolie Manon ! Qu’est-ce que tu as testé comme autres sports ? Le fitness, c’est vraiment sympa parce que c’est extrêmement varié ! Je crois que c’est ça qui me plait là-dedans ! Faire des exercices différents, ne jamais faire deux fois la même séance !
      Je vais faire un petit passage sur ton blog 😉
      Gros bisous !

  3. Super article, bravo pour ta reprise du sport! Pour ma part, je suis plus yoga et natation que fitness, mais chacun son truc! Le sport fait vraiment du bien, ça m’a permis de prendre conscience de mon corps et d’être en phase avec lui

    1. Exactement Juliette, je te rejoins dans ce que tu dis ! Le principal est de trouver ce qui nous correspond le mieux ! Je fais un peu de yoga à côté également 🙂 C’est vrai que ça apporte énormément de bonnes choses ! Le sport en général est un véritable exutoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *